Site officiel de la mairie de Melle en Deux-Sèvres

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Au fil des Biennales, la commune de Melle a acquis et conservé un certain nombre d’oeuvres contemporaines, aujourd’hui visibles sur/dans le patrimoine bâti et végétal de la ville, constituant un formidable patrimoine artistique.

Les commandes publiques

Eclats d'argent - Knud Victor - 1989

Première commande publique de la ville de Melle en 1989, Eclats d'argent de Knud Victor est une symphonie de craquements, gouttes d'eau et froissements de chauve-souris pour les Mines d'argent des Rois Francs. Le sonore jaillit en quadriphonie faisant parler la roche, le feu, les outils des mineurs carolingiens qui ont exploité ces lieux il y a plus d'un millénaire. 
Parcours sonore de 320 m dans les galeries des Mines d’argent.
Né à Copenhague en 1924 et décédé en 2013.

 

Le pont aux roses - Françoise Quardon - 2000

Pour le passage au IIIè millénaire, la ville a commandé cette sculpture située placé René Groussard. Constituée d'éléments rattachées au patrimoine bâti et végétal de la ville, par touches évocatrices et discrètes, cette oeuvre contemporaine est un hommage à la ville et à ses habitants, un mot de bienvenue aux visiteurs.
Née à Nantes en 1961. Vit et travaille au Pré Saint-Gervais.
Site internet de Françoise Quardon

 

Le choeur de Saint-Hilaire - Mathieu Lehanneur - 2010

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, l’Église Saint-Hilaire, située sur les chemins de Saint- Jacques de Compostelle, est reconnue comme l’un des exemples les plus complets de l’architecture romane du Poitou. Suite à une commande publique du Ministère de la culture et de la
communication, initiée par le Père Jacques Lefèbvre et soutenue par la ville, le designer Mathieu Lehanneur a conçu en 2010 une création originale pour l’ensemble du mobilier liturgique : podium, maître-autel, ambon, cuve baptismale, siège du célébrant.
Né en 1974 à Rochefort-sur-Mer. Vit et travaille à Paris. 
Site internet de Mathieu Lehanneur

Le Pays d'Art et d'Histoire a édité une brochure sur le choeur de Saint-Hilaire, disponible au prix de 3 euros. 

Les vitraux de Saint-Savinien - Rémy Hysbergue - 2012

En 2012, la Ville de Melle a poursuivi sa politique de valorisation et de préservation du patrimoine tant naturel que bâti. En concertation avec la Mairie de Melle, la DRAC Poitou-Charentes / Ministère de la culture et de la communication a proposé à l’artiste Rémy Hysbergue une commande publique de seize vitraux pour l’Église Saint-Savinien, la plus ancienne de la Triade romane de Melle (Xe siècle, classée au titre des monuments historiques).
Né en 1967 à Valenciennes. Vit et travaille à Paris.
Site internet de Rémy Hysbergue
Le Pays d'Art et d'Histoire a édité une brochure sur les vitraux de Saint-Savinien, disponible au prix de 2 euros. 

 

Les oeuvres issues des Biennales d'art contemporain

Jakob Gautel | Je t’aime

Biennale 2003 L’art d’être au monde

Sur les 50 bancs publics des places publiques et jardins de Melle, l’oeuvre de Jakob Gautel déclare l’amour en 50 langues, choisies parmi les 7 000 langues et idiomes existant de par le monde.
Né en 1965 à Karlsruhe, Allemagne. Vit et travaille à Paris et ailleurs.
Site internet de Jakob Gautel

Michel Jeannès – La Mercerie | Maternelle Melle en art, École maternelle Jacques Prévert

Biennale 2005 Vies à Vies / Portrait de ville

Maternelle Melle en art est une anagramme « in situ » réalisée en 2005 sur la façade de l’École Jacques Prévert. Enseigne sur un lieu d’enseignement qui incite les écoliers dès leur entrée en classe au détournement du langage et au jeu d’esprit.
Né en 1958 à Casablanca, Maroc. Vit et travaille à Lyon.
Site internet de Michel Jannès

Soussan LTD | Musée des nuages, Château d’eau

Biennale 2007 Eau, air, terre : la sagesse du jardinier

Le Musée des nuages appartient à la génération des musées de plein air, le ciel est sa cimaise. Les nuées forment son patrimoine placé sous le signe de l’éphémère. Il est le premier et unique Musée des nuages au monde.
Né en 1961 à Bayonne. Vit et travaille à Paris.
Site internet du Musée des nuages

Gilles Clément | Jardin d’eau - Jardin d’orties, Parc de la Maladrerie

Biennale 2007 Eau, air, terre : la sagesse du jardinier

En 2007, Gilles Clément réalise à Melle son premier « jardin de résistance » : le Jardin d’eau - Jardin d’orties. En 2011, il élargit la famille botanique dans son Jardin d’orties par une mise en tableau de sept nouvelles espèces plantées in situ.
Né en 1943 à Argenton-sur-Creuse. Vit et travaille à Crozant dans la Creuse et à Paris.
Site internet de Gilles Clément

Monique Tello | Figuiers, 2009, Metullum

Biennale 2009 Etre arbre être nature

Exploration dans les frondaisons du Ficus carica, arbre de vie et de paix. Il prend la couleur du ciel et charpente la peinture de Monique Tello.
Née en 1958 à Oran, elle vit et travaille à Poitiers.
Site internet de Monique Tello

 

Christian Jaccard | Tableau éphémère, 2013, Le pigeonnier

Biennale 2013 Être humain et le savoir ensemble

Réalisés in situ, les Tableaux éphémères sont composés de centaines d’ombres de suie résultant de la combustion d’une multiplicité de lignes de gel thermique déposées sur les parois. Dans le pigeonnier de Melle, une ignition de lettres fait affleurer le mot Amour.
Né en 1939 à Fontenay-sous-Bois. Vit à Paris.
Site internet de Christian Jaccard

 

Christian Lapie | Le feu inventé, 2013, Parc de la Maladrerie

Biennale 2013 Être humain et le savoir ensemble

D’un seul arbre fendu en deux ou en quatre, Christian Lapie fait apparaître des figures – colossales et longilignes sculptures anthropomorphes. Ébauchées à la tronçonneuse, puis noircies par le feu, elles sont dressées, seules, par couple ou en groupe.
Né en 1955 à Reims. Vit à Val-de-Vesle en Champagne et en Ardèche.
Site internet de Christian Lapie

 

 

Koichi Kurita | La bibliothèque de terres de Poitou-Charentes, 2005-2015, Médiathèque

Biennale 2015 Jardiniers terrestres Jardiniers célestes

L'œuvre de Kôichi Kurita est une célébration de la Terre. A la manière d'un naturaliste, de retour à l'atelier, chaque prélèvement est observé, séché, débarrassé d'éventuelles scories puis nommé. Ses minutieuses installations de terres granuleuses ou tamisées témoignent de la beauté de la terre dans sa texture et de son infinie diversité chromatique. « Une Terre, dit-il, que nous foulons chaque jour sans véritablement la regarder ». A la faveur de créations en résidence à Melle, Poitiers, Saint-Pierre d'Oléron entre  2005 et 2015, Kôichi Kurita finalise la Bibliothèque de terres de Poitou-Charentes, socle de la Bibliothèque de terres / France. L'oeuvre a été présentée à l'église Saint-Savinien en 2015 dans le cadre de la VIIe Biennale de Melle, puis au Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie dans le cadre de la COP 21. La Ville de Melle, avec le soutien de la Région Poitou-Charentes, en a fait l'acquisition en septembre 2015 pour les générations présentes et à venir.
Né en 1962 à Yamanashi au Japon, où il vit et travaille.
Site internet de Koichi Kurita